Stage/Formation :

Vivre en harmonie au sein de groupes

État des lieux : Tous les groupes qui se forment rencontrent sans exception des problèmes relationnels au sein du groupe : problèmes responsables, à plus ou moins long terme, quand ceux-ci sont négligés ou non pris en compte, de la dissolution du groupe en question.

Ceci est dû à de nombreux facteurs comme :

– Les jeux de pouvoirs ou guerres d’egos.

– Les incompatibilités de caractères.

– Les divergences de points de vue au sein du groupe.

– Un manque de règles de références (charte) et de fonctionnement.

– Un manque de discernement des forces en présence qui pourraient s’opposer au projet

– Un fonctionnement individualiste trop marqué associé à un non savoir-faire ensemble.

– Un manque de réflexion et de tolérance.

Le facteur humain étant le point le plus important à prendre en compte, il est cependant largement négligé au sein des groupes qui se forment, la plupart espérant que les possibles dissonances déjà présentes au départ se régleront d’elles-mêmes au fil du temps. Combien de temps passé en rencontres et réunions, combien d’investissements émotionnels, physiques, financiers, sont réduit à néant, à cause d’une mauvaise gestion relationnelle au sein des groupes.

Observations : Des techniques sont apparues ces dernières décennies pour tenter d’apporter des réponses nouvelles et innovantes à ces problèmes récurrents, mais la majorité de ces approches sont restées concentrées sur l’aspect de la gouvernance partagée, ou comment, à travers l’organisation faire en sorte de répondre aux attentes de chacun. Si cela a effectivement eu un impact positif, il n’en demeure pas moins que l’humain lui-même a été négligé dans cette approche. Gérer des individus n’est pas la même chose que gérer les relations entre individus.

Mettre en place un processus qui permette, en conscience, de s’élever ensemble à travers l’autre, un processus qui nous questionne sur notre vision personnelle de l’autre et qui nous montre les enjeux inconscients qui se jouent dans chacune de nos relations. Voici ce qui, à mon avis, peut permettre au groupe, non seulement de perdurer dans le temps en créant des liens solides, mais aussi de devenir le laboratoire d’un processus d’élévation pour chacun en son sein.

Approches : Ce stage que je vous propose va dans ce sens, il vise à améliorer les interactions au sein du groupe, par une meilleure connaissance des conditionnements inconscients collectifs et individuels qui nous animent, une expérimentation pratique du faire ensemble, suivi d’une réflexion poussée des problématiques observées, la mise en place de solutions nous permettant de transformer une relation difficile en un chalenge évolutif.

2 jours de formations théoriques et pratiques partagés dans un esprit fraternel et convivial

Thèmes abordés

– Les conditionnements inconscients :

  • Homme-femme. Homme-homme. Femme-femme.
  • Les conditionnements liés à la nature animale de l’homme (conformisme et diversité).
  • Les conditionnements qui sont propres à chacun.

– Les rôles que nous prenons au sein du groupe. Trouver notre juste place au sein du groupe.

– Le piège de la comparaison, notion d’unicité.

– Les stratégies de recherche de reconnaissance et de pouvoir.

– Savoir jouer avec son ego et l’ego de l’autre. Les gardes fous de l’ego.

– Communiquer sans conflit.

– S’accepter et accepter l’autre tel qu’il est.

Outils utilisés :

  • Analyse transactionnelle
  • Ennéagramme
  • Jeux coopératifs
  • CNV
  • Communication transformative
  • Mise en scène

Prix du stage deux jours : de 9h30h à 18h30 (sans hébergement ni repas + frais de déplacement à définir)

  • Pour 6 à 10 personnes = 140€ / personne
  • de 10 à 20 = 120€ / personne
  • de 20 à 40 = 90 € / personne

Après le stage vous aurez :

 Individuellement :

  • Une vue claire de votre place au sein du groupe
  • Une connaissance de vos besoins réels en rapport aux autres
  • Une meilleure connaissance des besoins réels des autres
  • Un plus grand discernement et recul sur vous-même
  • Des moyens de vous positionner et d’exprimer qui vous êtes dans le respect des autre
  • Une plus grande acceptation de vous et des autres
  • un chemin clair d’évolution

Collectivement :

  • Des moyens pratiques de maintenir l’harmonie au sein de votre groupe.
  • Des techniques efficaces de gestion des tensions.
  • Des moyens de prévenir tous conflits
  • Une meilleure cohésion de groupe
  • Une plus grande fraternité

Ce stage s’adresse à des personnes vivant en collectif, écolieu, communauté ou fonctionnant dans un réseau.

– Il vous appartient d’organiser la rencontre, le lieu où elle se déroulera, les modalités d’hébergement et de repas si besoin, de prévoir mon hébergement.

– Il m’appartient de vous partager mes connaissances et compétences, de vous faire passer un weekend inoubliable.

Contact

Christophe de la famille Itier : thérapeute holistique, formateur, coach, auteurs, conférencier.

Association le jeu de l’être, Ariège :

  • 0689604147
  • apprenti8sage@gmail.com

Mise en bouche

Mini atelier: Comment je  vis le groupe ?

  • Pourquoi je suis là ? (besoin de rencontrer des gens comme moi, besoin de changer les choses, besoin de me sentir utile, etc.)
  • Qu’est ce que j’attends du groupe ? (qu’il soit efficace, chaleureux, posé, réfléchi, pragmatique, etc.)
  • Qu’est ce que je pense lui apporter ?
  • Qu’est ce qui me motive le plus dans le travail en groupe ? (ce qui me rend heureux)
  • Dans quelle énergie je désire travailler ? (tranquillement, sans pression, efficacement, avec délicatesse, etc.)
  • A quel niveau je pense m’impliquer ? (un peu, beaucoup, ça dépend, etc)
  • A quelle place je me sens à l’aise ? (suiveur, leader, second)
  • Qu’est ce qui m’est insupportable dans la relation à l’autre ? (ex : l’imprécision, le jugement, la non attention, etc)
  • Qu’est ce qui me ferait quitter le groupe ? (trop de tension, trop de blabla,  trop d’ego)
  • A quoi dois-je faire attention envers les autres ? En quoi suis-je parfois désagréable pour les autres ?
  • Comment dois t on s’adresser à moi dans le cas ou je deviens désagréable, sans me froisser ?